Vos questions sont entre de bonnes mains

Amygdalite caséeuse

Partager
Envoyer par email

L'amygdalite caséeuse découle généralement d'une angine chronique qui peut être initialement virale ou bactérienne. Ses symptômes permettent généralement de l'identifier assez rapidement.

Origine de l'amygdalite caséeuse

Jeune femme malade au lit

L'amygdalite caséeuse peut avoir une origine :

  • virale, par le biais du virus coxsackie A ou virus d'Epstein-Barr (EBV) ;
  • bactérienne, par le biais du streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SGA).

Il s'agit d'une accumulation dans les amygdales de caséum, c'est-à-dire d'amas de substance blanche-jaune. Il s'agit en réalité d'un tissu de la gorge qui, altéré, a pris cette teinte blanchâtre.

Cette accumulation est rendue possible par la présence de cryptes, des espèces de petits trous dans l'amygdale, dans lesquelles va s'amasser ce caséum.

Symptômes de cette amygdalite

L'amygdalite caséeuse est une complication qui intervient en général à la suite d'une amygdalite chronique et récidivante. Elle entraîne une série de symptômes dont les principaux sont :

  • une haleine nauséabonde (dite fétide) ;
  • une gêne qui peut être légèrement douloureuse dans la région amygdalienne ;
  • une douleur à l'oreille ;
  • une émission de caséum par la bouche.

Au niveau des amygdales, cryptiques (c'est-à-dire perforées), on observe des points blancs correspondant au caséum.

Amygdalite caséeuse : diagnostic et traitement

Diagnostic

Le diagnostic peut se faire en appuyant sur l'amygdale : on voit sortir le caséum. Il est donc assez simple à réaliser.

Traitement

Plusieurs options existent concernant le traitement. Il va de simples massages à de véritables interventions chirurgicales.

  • Le traitement peut consister en le massage quotidien des amygdales pour en extraire le caséum.
  • L'antibiothérapie est très souvent de mise.
  • Le traitement homéopathique est également possible.
  • On procède à une vaporisation laser si les résultats sont insuffisants ou les récidives trop nombreuses. Cette intervention consiste à vaporiser, sous anesthésie locale, un spray directement dans la gorge.

Cette dernière technique peut être pratiquée aussi bien avant qu'après une amygdalectomie, celle-ci n'étant employée qu'en dernier recours.

Si elle est effectuée après l'ablation des amygdales, la vaporisation se fera sur les restes des amygdales qui auront été retirées.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
elodie borrel

cabinet dietetique & nutrition

Nouvel expert

patrick o.

médecin

Expert

dixel c.c.

Étudiant:santé, bien être & forme, divers, autres. | guide/helper, amateur d'infos et conseils santé.

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.