Haut

Poser 1 question

Complication angine

Homme osculté par un médecin

Lorsqu'une angine est mal soignée, dans de très rares cas, elle peut dégénérer en d'autres maladies qui peuvent s'avérer extrêmement invalidantes.

C'est notamment le cas avec des complications comme le phlegmon amygdalien et l'amygdalite caséeuse.

La complication angineuse

Classiquement on nomme complication l'aggravation d'un état de santé consécutif à une maladie initiale. Une pathologie en entraîne une ou d'autres.

De toutes les complications susceptibles d'être provoquées par une angine, les plus redoutables restent celles qu'engendre une angine bactérienne streptococcique si elle n'est pas traitée.

Parmi les complications ORL les plus communes, citons le phlegmon amygdalien (ou périamygdalien) et l'amygdalite caséeuse et, parmi les autres complications d'angines possibles, la glomérulonéphrite et le rhumatisme articulaire aigu (RAA).

Des cas infectieux consécutifs au SGA

Les complications consécutives à des angines restent relativement rares dans la mesure où la majeure partie d'entre elles évoluent favorablement en trois ou quatre jours seulement.

En savoir plus : durée angine

Les complications apparaissent :

  • Dans le cas où l'angine bactérienne est traitée tardivement et où le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (quand c'est bien lui qui est impliqué) a le temps de causer davantage de dégâts dans la gorge.
  • Cela peut entraîner une suppuration de l'amygdale : le phlegmon amygdalien.

Plus rare, mais également plus grave, est l'infection nommée cellulite cervicale :

  • Il s'agit d'une nécrose (c'est-à-dire la mort des tissus) des fascias (les membranes enveloppant les muscles) qui va progressivement gagner les tissus environnants.
  • Rare, cette infection nécessite une prise en charge chirurgicale étant donné qu'elle constitue une urgence vitale.

Des cas immunologiques consécutifs au SGA

Dans un certain nombre de cas, le streptocoque peut entraîner des complications qui ne seront pas infectieuses. Ces complications seront d'ordre immunologique et donc plus générales.

On distingue les syndromes dits mineurs des syndromes dits majeurs.

Syndromes mineurs Syndromes majeurs
  • Érythème noueux
  • Manifestations articulaires isolées
  • Rhumatisme articulaire aigu (RAA)
  • Glomérulonéphrite aigüe et néphropathie
  • Chorée

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • Angine : faut-il se rendre aux urgences ?  | Astuce

    Dans la plupart des cas, une angine ne nécessite pas de vous rendre aux urgences. En revanche, dans certaines situations spécifiques, cela devient impératif.Le point dans cette astuce.Symptômes de l'angine ne devant pas vous alerterLes symptômes principau [...]

  • Scarlatine : suite de l'angine ?  | Astuce

    Les symptômes de la scarlatine ressemblent au départ à ceux d'une angine. Comment faire la part des choses et soigner correctement votre enfant ?Différencier une scarlatine d'une angineLa scarlatine est une infection causée par une bactérie : le streptoco [...]

  • Angine et grossesse : précautions et traitements  | Astuce

    Tomber malade pendant une grossesse n'est jamais facile : de nombreux médicaments sont contre-indiqués dans cet état, certaines maladies peuvent toucher le fœtus, etc.Votre marge de manœuvre est donc faible...mais pas nulle : tous nos conseils pour venir [...]

  • Période favorable à l’angine : la 4e intersaison  | Astuce

    Il est tout particulièrement important de se couvrir aux intersaisons, périodes auxquelles le corps est un peu plus fragile. 4e intersaison : entre automne et hiver Les intersaisons sont déterminées par la médecine chinoise aux dates suivantes : du 18 j [...]

  • Éviter de prendre froid en prévention de l (...)  | FICHE PRATIQUE

    Lorsqu'on est facilement sujet aux angines, il est nécessaire de suivre quelques gestes simples.

  • Ganglion : quand faut-il s'alarmer ?  | ACTU

    Tout le monde s'est déjà retrouvé avec un ou plusieurs ganglions sous la peau et s'est alors demandé : « je vais tomber malade ou ce n’est rien ? ». Quelques astuces pour savoir quand il faut aller consulter ou non. Ce n'est pas un encouragement pour d [...]

  • Limiter l’acidité pour éviter les angines  | Astuce

    La naturopathie nous enseigne que limiter l’acidité est fondamental pour lutter contre l’angine et contre toutes les maladies infectieuses en général. Hygiène alimentaire contre l'angine Il est conseillé d’avoir une hygiène alimentaire limitée en laitages [...]

  • Ce n’est pas parce qu'on a une mine de malade qu'on l (...)  | ACTU

    Les médecins ont dû apprendre qu'un examen physique sans évaluation ne suffit pas à déclarer si le patient est bien malade ou chroniquement malade. Une recherche publiée sur PLOS ONE démontre que si un patient peut sembler au premier coup d’œil malade, ce [...]

 
 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Le guide de l'angine
Le guide de l'angine

Guide, question-réponses, astuces
93 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 4900 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Complication angine : tout sur les complications de l'angine
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation