Haut

Poser 1 question

Soigner naturellement une angine

L'abord de l'angine en naturopathie.

Conseils pour rester en forme en mangeant au bureau

La naturopathie, au même titre que l'homéopathie, les huiles essentielles, le décodage biologique ou l'ostéopathie, permet d'agir efficacement sur les angines qu'elle propose de soigner naturellement.

En naturopathie, on considère notamment que les angines chroniques (à répétition) sont provoquées par un dysfonctionnement intestinal, lui aussi chronique, qu'il convient de traiter en amont, notamment en limitant l'acidité alimentaire.

Autre solution proposée pour soigner naturellement une angine : l'argile verte, qui sert dans de très nombreuses circonstances, donne des résultats parfois surprenants d'efficacité.

Principes de naturopathie

La naturopathie regroupe plusieurs disciplines, mais elle s'appuie essentiellement sur les conseils alimentaires et sur une conception de l'être humain dans son ensemble, comme la plupart des médecines naturelles (ce sont des médecines holistiques). Elle vise à traiter la cause (l'origine de la maladie) plutôt que les conséquences (les symptômes).

Pour les naturopathes, les angines chroniques proviennent d'une intoxication de l'intestin, il est donc fondamental de corriger son alimentation.

  • En effet, la sphère ORL, impliquée dans l'angine, est une des soupapes utilisées par l'organisme pour évacuer les toxines.
  • Elle décompense (elle « lâche » pour ainsi dire) souvent dans un deuxième ou dans un troisième temps après que les systèmes intestinaux et/ou dermatologiques ne puissent plus faire front.
  • On appelle ces différentes sphères des émonctoires.

Ainsi, réguler le système digestif en adoptant une alimentation plus saine et plus équilibrée, moins acide, suffit généralement à enrayer les angines chroniques que l'organisme parviendra naturellement à juguler.

Soigner naturellement une angine : solutions alimentaires

Les solutions proposées par la naturopathie pour soigner naturellement une angine seront donc d'ordre essentiellement alimentaire, dans un premier temps tout du moins.

Pour favoriser la rémission d'une angine, et à fortiori d'une angine virale, il faut commencer par supprimer de son alimentation tous les aliments « colles ». Ils vont avoir tendance à acidifier le corps et à favoriser l'infection.

Les aliments à éviter et ceux à privilégier

Les aliments à éviter (acides) Les aliments à privilégier (basiques)
  • Le lait plus que toute autre chose (ceux de chèvre et de brebis sont tolérés),
  • les produits laitiers de vache : fromage, yaourt, fromage blanc
  • le blé ou, plus généralement, le gluten,
  • les sucres rapides,
  • la caféine et la théine,
  • les aliments raffinés.
  • Les fruits et légumes (si possible issus de l'agriculture biologique),
  • le poisson,
  • les graines germées,
  • les huiles de première pression à froid,
  • l'eau (surtout pas minérale).

Les alternatives aux aliments à éviter sont les laits végétaux (soja, riz, épeautre, avoine, noisettes, amandes, châtaignes ou mixtes) et, dans les magasins de produits naturels, on trouve des pâtes ou des biscuits sans blé, par exemple.

Par ailleurs, le rooibos est un thé rouge dépourvu de théine qui peut être consommé sans restriction.

Hygiène de vie en cas d'angine

Il est également important d'avoir une bonne hygiène de vie pour favoriser une rémission rapide d'une maladie telle que l'angine. Il faudra donc :

  • se reposer autant que faire se peut ;
  • boire beaucoup en privilégiant l'eau de source et en évitant l'eau minérale.

Les compléments alimentaires

Des compléments alimentaires peuvent venir en aide aux personnes atteintes d'une angine.

  • La vitamine C doit être consommée en quantité très importante en cas de maladie. N'ayez pas peur d'en prendre jusqu'à trois grammes et plus. C'est beaucoup plus que les apports journaliers recommandés, mais il n'y a aucun risque, si ce n'est quelques petits soucis digestifs pendant un ou deux jours.
  • Des ampoules :
    • de cuivre,
    • de granions de cuivre.
  • Le complexe d'oligo-éléments cuivre-or-argent (très utile pour éviter les récidives en cas d'angines chroniques).
  • La Propolis, puissant anti-infectieux, est également fortement recommandée (liquide, elle est généralement mieux tolérée, dans une cuillérée à café de miel).
  • Le chlorure de magnésium est également un puissant anti-infectieux, mais est particulièrement difficile à consommer en raison de son goût :
    • Toutefois, ses bienfaits sont multiples (à éviter cependant en cas de problèmes rénaux), mais entraînent généralement de petites diarrhées.
    • Mélanger 20 grammes de poudre de chlorure de magnésium dans une grande bouteille d'eau d'un litre et la boire au cours de la journée pendant trois jours.

L'argile verte en cataplasme

L'argile est employée en naturopathie pour soigner de nombreux maux. L'angine n'échappe pas à la règle et c'est en cataplasme que l'argile verte montrera ses bienfaits. L'argile, fraîche, permettra :

  • de soulager la douleur ;
  • de lutter contre l'infection ;
  • de permettre un rétablissement beaucoup plus rapide.

Recommandations

L'argile verte se présente sous différentes formes. Elle peut soit s'acheter :

  • en tube ;
  • concassée ;
  • en poudre.

L'argile en tube est la plus chère des trois, mais elle a le mérite d'être très pratique puisque déjà sous forme de boue prête à l'emploi. Toutefois, le contenant plastique risque de la dénaturer, or l'argile est une matière sensible.

L'argile verte concassée ou en poudre s'achète à bas prix en boîte d'un kilogramme par exemple. Elle doit être mélangée à de l'eau pour former une boue qui servira de cataplasme.

Pour cela, placer l'argile dans un récipient (le remplir aux trois quarts pour l'argile concassée ou à moitié pour l'argile en poudre) et la recouvrir d'eau. Laisser reposer une petite heure et touiller très légèrement à la fin.

Voici deux règles essentielles à respecter :

  • utiliser un pot en terre, en grès, en verre ou en porcelaine (éviter le plastique) ;
  • utiliser une cuillère en bois pour le mélange et pour l'application sur la bande ou la feuille (pas de cuillère métallique).

Emploi

Voici comment utiliser un cataplasme d'argile :

  • Disposer un cataplasme d'argile verte d'une épaisseur d'un à deux centimètres environ sur une bande de gaze, un papier essuie-tout ou, dans l'idéal, une feuille de chou (à la fois solide et qui conserve bien l'humidité).
  • Poser le cataplasme de façon à ce que l'argile soit au contact direct de la peau. Il est aussi possible de mettre la bande de gaze entre l'argile et la peau, cela permettra d'enlever plus facilement le cataplasme par la suite.
  • Appuyer un peu de façon à ce que l'argile adhère à la zone douloureuse de la gorge.
  • Bander le cataplasme de façon à le maintenir correctement en place.
  • Retirer le cataplasme lorsque l'argile est sèche et chaude et nettoyer l'argile restant sur la peau à l'eau.

Renouveler régulièrement l'application. Dans l'idéal, remettre un cataplasme directement derrière et continuer à les enchaîner jusqu'à ce qu'on perçoive une amélioration, généralement en moins de 24 heures.

Par la suite, on peut espacer les applications.

Argile par voie interne

Une autre utilisation possible de l'argile consiste à sucer de petits morceaux d'argile verte concassée. Lors de la déglutition de la salive, l'argile aura une action directe au niveau de la gorge et donc de l'angine.

Bien entendu, l'argile a un goût de terre et cela peut rebuter certaines personnes. En revanche, cette méthode est plus simple que celle du cataplasme.

Attention, bien qu'il n'y ait aucune contre-indications à l'emploi de l'argile, elle ne doit pas être utilisée par voie interne en même temps qu'un traitement médicamenteux, car elle en annulerait l'effet.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 
 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Le guide de l'angine
Le guide de l'angine

Guide, question-réponses, astuces
93 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5000 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Soigner naturellement une angine : traitement naturel et angine
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation